logo les belles affiches

Les belles affiches > accueil > Actualités



Patates chaudes

News en vrac

Le Cercle Noir

agence le cercle noir

Notre passion des affiches de cinéma nous oblige à rencontrer des gens passionnés. La campagne du film Jane Got a Gun avec Natalie Portmann et Ewan Mc Gregor a été réalisé par l'agence parisienne Le Cercle Noir. C'est donc une rencontre de grande classe que Frédéric Tingaud le co-fondateur et directeur de création mais aussi Yann France son directeur artistique, nous accordent. Ils répondent à quelques questions existentielles sur la conception et la distribution d'affiches de films [...] Cliquez ici

Steven Seagal

steven seagal en pleine réflexion

En 2016, notre seigneur et maître à tous Steven Seagal a enchaîné pas moins de onze films, dont une annonce fracassante : la suite du cultissime "Nico" paru en 1988. Bientôt trente ans de carrière pour le mastodonte du Michigan. Son style unique l'a propulsé au rang de star immortelle aux côtés de Stallone, Schwarzenegger, Van Damme et autre Bruce Lee. Maître "Shihan" aïkido 7ème dan, ceinture noire de karaté, naturalisé serbe et portant le kimono russe, Steven a eu plusieurs vies [...] Cliquez ici

Shaw Brothers

Le cinéma asiatique ressemble à ses restaurants: kitsch, varié, coloré. On aime s'y retrouver pour passer un bon moment dans un cadre atypique. Mais comment expliquer son dynamisme actuel, sa spiritualité, son graphisme ? Tout commence avec la désormais mythique Shaw Brothers Company. Véritable tête de pagode de la culture populaire chinoise et inspirateurs des plus grands réalisateurs actuels, un rapide historique s'impose car avant de plonger au coeur de leurs affiches, il est nécessaire de connaître la génèse des frères "Shao" [...] Cliquez ici

Alex Proyas

Alexander Proyas est un mélange comme le cinéma les aime. Né à Alexandrie en septembre 1963 dans une famille grecque, la tribu s'installe bientôt à Sydney où le jeune "Alex" se prend de passion pour le 7ème art. Il intègre à 17ans l'Australian Film Television and Radio School. Sur les bancs de l'école il rencontre une certaine Jane Campion avec qui il entame une collaboration fructueuse [...] Cliquez ici

Le masque du dictateur

Immortan Joe est un dictateur, un vrai, celui du désert. Dans Mad Max Fury Road l'acteur Hugh Keays-Byrne incarne le chef charismatique et totalitaire qui, dans un monde aride est le seul à bénéficier de l'eau courante, d'un potager privé, de lait frais et même... d'une banque de sang. Comble du luxe ; il se réserve les plus belles femmes (vierges) pour assurer sa descendance [...] Cliquez ici

Marvel Propagande

La propagande est un art qui s'exprime sous plusieurs formes. Difficile de définir exactement ses contours, disons que c'est un outil de communication de masse destiné à motiver les troupes en temps de guerre ou orienter l'opinion du peuple contre une menace extérieure. Actuellement Marvel Comics et son armée de travestis monopolisent le box office. Leurs affiches sont sublimes, techniquement c'est du très haut vol et on en prend plein la gueule [...] Cliquez ici

Bruce Lee

Ces onomatopées sont, sans aucun doute les premières à sortir de ma bouche d'enfant. Je me revois tout jeune avec mon pyjama rayé sautant à pieds joints sur la table de chevet de mon salon, m'imaginant en train d'affronter tout le quartier. Soudain un terrible « à table !! » retentissait et mon rêve prenait fin. Le fameux « cri » de Bruce Lee était comme un réflexe natif précédant les combats, sa signature. Cependant il était plus que ça. Une force féline, un charisme, de l'intelligence, de la clairvoyance [...] Cliquez ici

Making of d'une affiche

Le récent long métrage "Night Fare" de Julien Seri avec son taxi-tueur a obtenu le prix du Meilleur Film au festival de Denver, Colorado, et a été sélectionné dans de nombreux autres festivals tout aussi prestigieux comme le Frightfest de Londres ou le Bucheon en Corée du Sud. Son directeur artistique, David "Diez Dedos" Bonenfant, a accepté de nous révéler ses différentes étapes de création sur l'affiche utilisée lors du festival de Cannes ainsi que celle du court-métrage "Lapsus" de Karim Ouaret (62 récompenses dans le sac) [...] Cliquez ici